A l’heure où les voitures électriques et plug in hybrides font leur apparition dans la plupart des parcs automobiles de nos sociétés, la question de la déduction sur le plan fiscal de la recharge dans son garage privé se pose. Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

1. La borne intelligente

Cette solution vous permettra de recharger votre véhicule en moyenne huit fois plus vite et vous communiquera toutes les données de chargement en ligne selon le prix du kWh établi au préalable. Vous saurez ainsi établir un document justificatif et mettre le coût exact en charge dans votre société. Vous pouvez contacter pour plus d’informations une entreprise spécialisée, votre fournisseur d’électricité ou votre concessionnaire.

2. La méthode manuelle  

C’est une méthode qui vous permettra d’établir une note de frais sur base d’une consommation théorique. Vous devez alors tout noter comme la date, le nombre de kilomètres, le prix du kWh, etc… et vous faire rembourser par votre société.

3. Les frais qui incombent à l’employeur

Bien que cette mesure ne soit toutefois envisagée par le Services des rulings qu’à titre temporaire, dans l’attente de l’installation d’une infrastructure de recharge spécifique au domicile ou à titre exceptionnel pour un véhicule de remplacement, ce remboursement forfaitaire peut être fixé à 6,67 € par session de recharge pour les véhicules électriques et à 2,73 € pour les véhicules hybrides. Il s’agit du résultat d’une formule de calcul, qui tient compte d’un prix moyen de l’électricité tel qu’il résulte des données du Régulateur flamand du marché de l’électricité et du gaz (VREG) et de la capacité moyenne des batteries de la flotte de véhicules concernée.

4. Toute la facture d’électricité à charge de la société

Si vous pouvez déduire cette facture à titre de frais dans la société, vous serez en revanche imposé sur un avantage de toute nature de 1010 €/an. En fonction des cotisations sociales et des impôts afférents à cet avantage forfaitaire, le coût moyen pour la plupart des dirigeants est de 600.00 €. Donc, si votre consommation annuelle d’électricité dépasse cette somme, nous vous invitons à examiner également cette possibilité.