La loi du 28 mai 2019 vient modifier la loi du 2 aout 2002 en ce qui concerne la lutte contre les retards de paiement entre commerçants. Pour tout contrat conclu à partir du 29 avril 2020, le délai maximum accordé aux grandes entreprises pour payer les PME sera désormais limité à un nombre maximum de soixante jours. Fini donc de voir certaines PME contraintes d’accepter des délais inconfortables qui mettaient à mal leur fond de trésorerie. Cet article traite ici des transactions entre entreprises, les particuliers ne sont donc pas concernés.