Nouveautés fiscales NOVEMBRE 2017 : À partir de l’année prochaine, on pourra verser jusqu’à 1.200 euros dans les fonds ou les assurances-vie qui intègrent ce troisième pilier des pensions, lequel complète la pension légale (premier pilier) et les pensions complémentaires ou assurances groupe (deuxième pilier). L’actuel plafond de 940 euros sera toutefois préservé. Par conséquent, sur le plan fiscal, un particulier n’aura aucun intérêt à verser, dans son épargne-pension, un montant compris entre 940 et 1.128 euros. Seuls les versements supérieurs à 1.128 euros seront pertinents au regard de la réduction d’impôt qui en découlera. Pour ceux qui ont l’habitude de procéder à un versement annuel, ce ne sera pas bien compliqué : il faudra simplement s’assurer de verser plus de 1.128 euros Ceux qui opteront pour un versement dans l’épargne-pension plus élevé que le premier plafond légal auront intérêt à investir plus de 1.128 euros, sans quoi ils seront perdants au point de vue de la réduction d’impôt, confirme le cabinet du ministre des Finances.

Article complet et détail des calculs sur : lecho.be

All Rights Reserved | Creation by Fiduciaire Delache