Nouveautés fiscales FÉVRIER 2018 : A partir de ce 1er janvier 2018, quatre seuils de réduction des cotisations provisoires pour les travailleurs indépendants sont ajoutés aux deux seuils existants. L’objectif est de permettre aux indépendants d’adapter leurs cotisations sociales à leurs revenus. Depuis 2015, les cotisations sociales des indépendants sont dues en fonction des revenus de l’année en cours. L’indépendant ajuste ses paiements à la hausse ou à la baisse en fonction des revenus attendus pour l’année. Pour les ajustements à la baisse, l’indépendant a l’obligation de s’adresser à sa caisses d’assurances sociales, de lui fournir des éléments objectifs démontrant la baisse de ses revenus, et de fixer ses cotisations réduites sur un des seuils de revenus prévus légalement. Jusqu’à aujourd’hui, pour les indépendants à titre principal, la loi ne prévoit que deux seuils à 13.296,25 € et 26.592,49 €. En raison du nombre de seuils réduits, une partie des indépendants n’a pas la possibilité d’ajuster à la baisse leurs paiements provisoires en cas de chute de leurs revenus. Un grand nombre d’indépendant a payé trop de cotisations provisoires l’année passée, alors n’hésitez pas à ajuster les vôtres si cela s’avère judicieux. Les six seuils sont les suivants :13.296,25 euros / 16.752,22 euros / 21.106,47 euros / 26.592,49 euros / 37.607,47 euros / 53.184,98 euros

Plus d’information à propos de cette news ? Prenez contact avec votre gestionnaire qui se fera un plaisir de vous expliquer cela plus en détail.

All Rights Reserved | Creation by Fiduciaire Delache